De Mahomet à Jésus Christ
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk microSDXC Ultra 256 Go + Adaptateur SD – Classe 10, ...
34.99 € 60.99 €
Voir le deal

Le coran : un constat d'echec

Aller en bas

Le coran : un constat d'echec Empty Le coran : un constat d'echec

Message  Admin Mer 28 Mar - 11:15

Le coran : un constat d'echec

Mon frère, ma sœur, comment ne pas établir de rapport entre l’indéniable retard dont souffre notre monde musulman basé sur le Coran par rapport à l’Occident et à l’Asie non-musulmane ?

Voici au sujet de ce retard ce que dit un ressortissant égyptien émigré en Californie et titulaire du prix Nobel de chimie 1999, Ahmed Zweil : « Où se situent les Arabes sur la carte scientifique du XXIème siècle ? Cette région est riche en ressources humaines ; certains pays sont riches sur tous les plans. Cependant, l’ensemble des institutions scientifiques arabes réunies ne peut rivaliser avec une seule institution israélienne comme l’institut Wiseman. La population arabe n’a jamais créé une seule organisation scientifique de niveau international.». Quelle honte pour nous !

Ce phénomène n’est pas nouveau, mais endémique à nos sociétés musulmanes. Tandis que la mise en valeur des terres d’Europe à été au départ l’œuvre des moines chrétiens, en Afrique du Nord (qui fut le grenier à blé de l’Empire romain comme la Syrie fut celui de l’Empire byzantin), au Moyen-Orient ou ailleurs, la terre dominée par l’Islam se change en désert.

Toutefois depuis le XX° Siècle, grâce aux ressources du pétrole et du gaz, une illusion de richesse semble apparaitre dans nos pays de l’Oumma… Mais ce ne sont que des cache misères car ces richesses sont imaginées, construites et développées par des occidentaux sans s’inscrire dans un changement de fond de nos sociétés arabes qui vivent sur ces terres…

Une fois le pétrole disparu, ce ne sont pas nos frères des Emirats et d’Arabie saoudites qui se mettront à travailler, à créer ou à bâtir…

Mon frère, ma sœur, tu le sais aussi bien que moi ; ils ne changeront pas et rien ne changera. Une fois qu’ils n’auront plus l’argent du pétrole pour payer, ces richesses tomberont en poussière par manque d’entretien et le désert redeviendra désert.

********

Le Coran une référence à suivre?
Ibn Khaldûn, le grand historien musulman du XIVème siècle, n’a pas rougi d’écrire : « Quand une nation est peuplée d’arabes elle a besoin de gens d’un autre pays pour construire. Le naturel farouche des musulmans en a fait une race de pillards et de brigands. Si les musulmans ont besoin de pierres pour servir d’appui à leurs marmites, ils dégradent les bâtiments afin de se les procurer. S’il leur faut du bois, ils détruisent les maisons pour en avoir. La véritable nature de leur existence est la négation de la construction, au fondement de la civilisation. Ils sont hostiles à tout ce qui est édifié. (…) En raison de leur nature sauvage, les musulmans sont des pillards et des destructeurs. Ils pillent tout ce qu’ils trouvent. (…) Les pays conquis par les musulmans s’écroulent. Les musulmans sont une nation sauvage aux habitudes de sauvageries invétérées. (…) C’est leur nature de piller autrui. S’ils arrivent à la domination et au pouvoir royal, ils pillent tout à leur aise. Il n’y a plus rien pour protéger la propriété, et la civilisation est détruite. »

Mon frère, ma sœur, si le Coran est né dans la conquête et le pillage au sein de tribus guerrières, il ne faut pas s’étonner qu’il nous soit difficile de construire une ville, d’organiser une industrie.

Les origines de notre société et l’organisation de l’Islam à ses début s’appuie sur une conquête, pas sur un développement technologique et sur un libre arbitre. Nous sommes soumis à une organisation presque militaire où il nous faut croire et obéir sans réfléchir…

Hélas, ce qui fut notre force il y a des siècles et devenu notre plus gros handicap….Le Coran nous empêche de découvrir la dimension de l’intériorité, de l’intelligence et de la liberté (Jn 8.32 ; Ga 5.1 ; 1 P 2.16 ; Jc 2.12). Là où le christianisme a porté des peuples entiers au niveau de la philosophie grecque en faisant passer le langage philosophique dans les dogmes chrétiens, le Coran nous empêche d’avoir une propre réflexion sur notre foi, de sorte que la seule « théologie » qui soit possible, n’est en fait qu’une apologie…sans analyse aucune….au final nous stagnons dans le VII° siècle.

************

Une grandeur en trompe oeil

Mon frère, ma sœur, il faut se rendre à l’évidence, partout où l’islam s’est installé, il a pillé, ruiné, exterminé, stérilisé des contrées parvenues déjà à de hauts degrés de civilisation, de culture et d’humanisme, les faisant passer d’un sommet de civilisation à un abîme de barbarie et de sous-développement, état dans lequel elles croupissaient jusqu’à leur colonisation par les pays occidentaux au XIXème siècle. Nous avons conquis et hérité d’une partie de l’Empire romain mais à la différence des chrétiens qu’en avons-nous fait?

Oui c’est une honte que nous n’ayons pas pu suivre le développement de l’Europe, de l’Amérique, de l’Asie. Certains nous disent que des chefs d’œuvres ont pu effectivement voir le jour en terre d’Islam, mais cela n’est certainement pas dû à l’islam qui interdit la figuration, la réflexion et l’innovation. Cela est dû au génie de peuples islamisés ayant réussi à sauvegarder et faire fructifier leur culture antérieure, non pas grâce à, mais en dépit de l’Islam. Nous avons toujours recruté des étrangers que nous convertissions pour faire le travail. C’est ainsi et tu le sais, cela fait parti de notre histoire.

Mon frère, ma sœur, nous nous mentons à nous même en croyant à une grandeur de nos sociétés islamiques…nous achetons tout aux occidentaux et aux asiatiques….Qu’est ce que nous créons? Qu’est ce que nous fabriquons?....des voitures, des avions, des téléphones, des machines à laver, des fusées, des chars, des bateaux? Qu’est ce que nous produisons: du blé, du soja, du lait?....rien…on achète tout…on produit du pétrole que les occidentaux ont trouvé, qu’ils extraient avec leur science, et on leur achète tout, parce que l’on est incapable d’avoir des ingénieurs qui comprennent ce que veut dire être un ingénieur selon le même sens que les occidentaux ou les asiatiques …nous n’avons pas d’ingénieurs qui se posent des questions sur le sens de la vie, sur le sens de la création. Nous avons des ingénieurs qui achètent leurs doctorats, qui appliquent des formules mais qui sont incapables de formuler de nouveaux concepts….Nous créons des ingénieurs qui singent les occidentaux parce que l’Islam ne leur donne pas une ouverture d’esprit sur le regard à porter sur la vie, sur la nature.

Mon frère et ma sœur, tu le sais comme moi, l’Islam est une religion qui englobe spiritualité, politique et science en confondant tout, nous avons donc le devoir de nous poser les questions suivantes: Au final, que nous a apporté l’Islam?....Allons nous rester dans cette impasse?....n’est il pas temps de faire le point et de se reconstruire ?

http://irtidad.com/fr/conversion/pourquoi-quitter-lislam/une-grandeur-en-trompe-oeil




http://irtidad.com/fr/conversion/le-coran-un-constat-dechec
Admin
Admin
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 05/03/2012

https://musulmans.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum